top of page

La définition de Soi

Dernière mise à jour : 2 oct. 2023

Tests de personnalité, coaching, séances chez un psy, stages de développement personnel, astrologie, lecture d'âme, tirage de cartes.... qui n'a pas un jour essayé à travers toute cette palette d'offres, de mieux se connaître ?


La définition de Soi est un point clé dans la vie d'une personne, mais comme pour toute chose, si apprendre à se connaître provient d'un point de vue extérieur à soi, seule la petite personnalité égocentrique en bénéficie et c'est bien dommage. La définition du Soi ne peut se faire qu'à partir de l'intérieur de soi, et en reprenant son pouvoir créateur en main.

Être un humain en vie, en pleine possession de ses capacités d'humain, c'est vivre en respectant les 3 piliers de la Vie ( libre-choix, intégrité, information). Se définir en tant qu'humain ne dépend pas uniquement de notre caractère, de nos traits de personnalité, de nos expériences passées, et de ce qu'il est normal dans notre société de penser, dire et faire. Se définir dépend avant tout de comment nous utilisons les 3 piliers de la Vie au quotidien.


La Vie est un processus qui va de l'avant. Pas de retour en arrière possible. La Vie est remplie d'impermanence. Tout change, tout se transforme en permanence. Si la définition de nous-même se fige, nous ne pouvons plus être en adéquation avec la Vie. Je suis comme ci ou comme ça. Je possède telle chose ou telle autre. Je fais ceci ou cela, ne peuvent être des définitions de soi qui tiennent la distance face au mouvement de la Vie.


C'est pourquoi, savoir se définir nécessite une réflexion qui dépasse largement le simple cadre de la petite personnalité, le petit ego. Il me semble nécessaire d'aller vers une réflexion qui ouvre un champ de compréhension de soi au sein même du mouvement de la Vie.


Se définir soi-même pour vivre


La Vie est le principe puissant qui active en nous tous les éléments physico-chimiques, émotionnels, mentaux, spirituels, relationnels, qui nous permettent de fonctionner au quotidien.

La vie quotidienne n'est pas la Vie. C'est juste un film qui se déroule dans lequel nous sommes à la fois acteur et spectateur de scènes de vie plus ou moins heureuses et excitantes. Dans ce film, nous y jouons des rôles différents, nous y actons avec différents masques, nous y possédons certaines choses. Pour ce faire, nous utilisons notre personnalité menée par notre petit ego.


Croire que la vie quotidienne c'est la Vie est un non-sens. Définir qui nous sommes uniquement en relation avec ce que nous vivons au quotidien, est un non sens. Se définir par rapport à ce qui se joue dans nos vies quotidiennes est un non-sens. Nous ne sommes pas définissables par rapport à quelque chose. Nous ne trouvons pas la vraie définition de nous-même en réaction à ce qui se passe dans notre vie quotidienne.


Pourquoi ? Parce que cela voudrait dire que l'être humain n'est qu'une pauvre chose vacillante au milieu d'une masse informelle de tranches de vie aléatoires appartenant à des individus plus ou moins proches et dépendants du hasard.


Ne se connaître qu'au niveau de sa personnalité, c'est à dire dans ce rôle d'acteur livré au hasard du quotidien et de celui des autres, c'est se considérer comme pion dans la masse informe des vies quotidiennes de tout à chacun.


L'être humain n'est pas cela. La Vie n'a rien à voir avec le hasard. Et c'est justement grâce à une bonne définition de soi, réfléchie et élargie d'une vision plus profonde que nous pouvons sortir de ce jeu de pions, prendre en main notre capacité à créer notre vie quotidienne loin du hasard et des influences de la masse informe qui nous fait croire que nous ne sommes que des êtres ballotés et influençables, soumis à l'insécurité, à la peur de l'avenir et aux décisions d'autrui.


Libre-choix et définition de soi


La définition de soi commence toujours par le premier pilier de la Vie. Le libre-choix. C'est la page blanche que nous offre chaque instant de la Vie. Toute auto-création commence par un choix. Ce n'est pas un acte volontaire. Le choix est un ressenti. Le choix est une réponse à une question intérieure "qu'est-ce qui me rend confortable à l'intérieur de moi ?"


A cette question, 2 types de réponses peuvent exister.


Le premier type de réponse est sous l'influence des basses vibrations que l'on retrouve véhiculées par la société et qui recherche en priorité le plaisir immédiat et la satisfaction du petit ego. On choisit ce qui rend confortable à l'intérieur de soi le petit ego qui veut la sécurité artificielle, plaire aux autres, se faire du bien dans l'instant, passer pour altruiste. On dit s'aimer en prenant la décision de se sentir confortable à l'intérieur de soi par le biais du regard des autres et de ce qu'on va aussi pouvoir obtenir d'eux.

C'est l'amour de soi conditionné à ce qui est extérieur à soi et dans une pulsion instantanée qui n'a aucun sens des responsabilités et des conséquences futurs.

Personnellement, j'appelle cela l'amour-con de soi. Car il nous pousse à trahir la Vie qui s'écoule en nous pour coller à ce que l'extérieur attend de nous, allant même jusqu'à nous faire prendre des décisions qui nuisent à notre santé ou à notre équilibre émotionnel. C'est ce type de choix qui mène l'être à la dépendance aux objets, aux autres, aux substances, à la mal-bouffe, aux jeux de pouvoir.


Le second type de réponse est sous l'influence des hautes vibrations que l'on retrouve à l'intérieur de soi quand on a prit le temps de s'intérioriser, de faire la paix en nous en se connectant à la Vie, à la Nature brute, celle qui fait que personne n'a besoin de tirer tous les matins sur les brins d'herbe pour les faire pousser. On choisit ce qui rend confortable à l'intérieur de soi notre âme, ce qui nous fait vibrer, ce qui nous enthousiasme au point de sentir à l'intérieur de nous un élan puissant, une envie d'être. Cet élan est une bouffée d'amour inconditionnel pour qui nous sommes. On se donne la totale liberté d'être comme on a envie, sans condition, sans obligation, sans contrôle. Et là, on sait. Au fond de soi, on sait que c'est notre voie, notre moment, et surtout, que notre choix est responsable, car il ne maltraite pas notre avenir ni celui des autres. Ce choix est guidé par notre petite voix intérieure, par la partie de nous qui sait ce qui est bon pour nous, même si à l'extérieur de nous, tout semble prouver le contraire. C'est le choix du coeur. Le coeur du réacteur de la Vie qui circule en nous.


« Nos vies sont faites de tout un réseau de voies inextricables, parmi lesquelles un instinct fragile nous guide, équilibre toujours précaire entre le copier et la raison. - Georges Dor Artiste, Chanteur, Compositeur, Dramaturge, écrivain, Essayiste, Homme d'affaire, Musicien, Poète, Producteur, Traducteur (1931 - 2001)

Se définir soi commence par qui choisissez-vous d'être ? Une personne qui répond à la question "qu'est-ce qui me rend confortable à l'intérieur de moi ?" par le modèle de réponse 1 ou par le modèle de réponse 2.

Bien au delà de la définition de soi, ce choix est en fait un choix de vie.


Le modèle 1 prend la Vie à rebrousse poil, nous faisant surfer de hasard en hasard et de rencontre en rencontre et de situation en situation qu'il faut gérer au coup par coup. C'est haché et instable. Le modèle 2 accompagne le sens de la Vie et nous amène à créer une vie quotidienne à l'image de qui nous sommes vraiment. C'est fluide et pérenne.


Intégrité et définition de soi


Le libre-choix provient de notre intérieur, de notre générateur de pensées. S'il est sous-tendu par la confiance inconditionnelle que nous avons envers qui nous sommes vraiment, notre petite voix intérieure, notre âme, ce libre-choix nous pousse vers le second pilier de la Vie, l'intégrité.


L'intégrité, c'est de l'Amour inconditionnel à l'état pur, pour nous-même, pour la Vie et pour tout ce qui nous entoure. C'est l'inverse de la trahison de soi. L'intégrité, c'est la définition de soi sans faille, sans encoche, sans égratignure dans le champ de nous-même que l'on présente au monde.


L'intégrité, c'est cette cohésion de chacune de nos parties qui crée la bulle de sécurité qui nous enveloppe et ne laisse passer aucune corruption, aucune influence extérieure qui n'est pas en phase avec notre choix. C'est pourquoi la sécurité ne vient jamais de l'extérieur, ne vient jamais d'une autorité, ne vient jamais d'autre part que de l'intérieur de soi. C'est ça la souveraineté de l'être humain. C'est notre aspect magnétique.


Le libre-choix provient de notre pensée intérieure en résonance avec notre confort d'âme. L'intégrité pousse notre pouvoir créateur plus loin. De la pensée nous passons au verbe. Nous exprimons notre libre-choix par la parole à travers l'expression de notre décision. C'est "se dire", dans la transparence et l'authenticité de qui nous sommes.


Mais l'intégrité ne s'arrête pas là, car elle est à ce stade encore impalpable. L'intégrité est le lien entre l'invisible et le visible. Le visible est concret. Le libre-choix et la décision sont des vibrations qui pour se matérialiser doivent traverser le monde des formes. C'est à dire s'incarner. Aussi, le troisième stade de l'intégrité c'est le libre-choix consenti via la décision qui s'incarnent dans l'action. Choisir, l'exprimer clairement et acter en conscience. Tout s'aligne. C'est créer à l'image de qui je suis intérieurement et non plus en fonction de ce qui existe autour de soi.


Et comme ce processus est relié par l'âme au processus divin qui est en chaque être humain, à aucun moment cette création sera néfaste pour qui que ce soit.


Ainsi, l'étape suivante de la définition de soi est notre capacité à maintenir alignés nos paroles et nos actions avec ce que nous choisissons d'être.

C'est à dire, notre capacité à faire preuve de discipline pour garder le cap de nos choix, maintenir nos pensées dans la confiance que tout se déroule parfaitement, et vivre comme si ce que nous avons choisi d'être était déjà parfaitement intégré en nous, même si ce n'est encore qu'un germe.


Pouvez-vous vous définir comme un être qui cherche instant après instant, en pleine conscience de ses choix, paroles et actes, à maintenir intègre son champ d'expérience au sein même de son quotidien?

Quelle dose de trahison du confort de votre âme tolérez-vous chaque jour pour plaire aux autres, rentrer dans le rang de la bien-pensance, ne pas perdre vos amis ou vos proches, ou par simple facilité à accepter l'influence de l'extérieur ou de votre petit ego qui se sent délaissé?


Ceci nous emmène à la définition de soi en tenant compte du troisième pilier de la Vie : l'information.



Information et définition de soi


Contrairement à ce que beaucoup pensent, l'information n'est pas seulement les nouvelles et autres actualités diffusées par les médias.

L'information, c'est un code de fonctionnement qui permet de donner une direction opérationnelle à un système.


La Vie possède des milliards de milliards de codes qui permettent aux plantes de pousser, aux oiseaux de voler, à la Terre de tourner, et à vos cellules de vivre tout en vous permettant de fonctionner au quotidien.


Chaque forme possède en elle l'information, les codes qui lui permettent de rester en forme. Le petit pois possède en lui toutes les informations, les codes qui lui ont permis d'être et de rester petit pois. Pareil pour le moindre atome, tout comme pour la galaxie toute entière.


C'est l'énergie qui circule au sein du petit pois qui détient toutes les informations, tous les codes. C'est grâce à ces informations que l'espèce apprend à s'adapter au milieu dans lequel elle vit. Car dans l'énergie du petit pois, via les codes informationnels, sont enregistrés le type de terre, le type d'arrosage, comment le petit pois a survécu, comment il a traversé les épreuves, si il a été heureux ou si il a dû lutter contre une armée de parasites pour rester petit pois en vie. Quand vous mangez le petit pois, vos dents détruisent la forme. Le petit pois devient purée. Les nutriments sont assimilés par votre corps dans le processus de digestion physico-chimique, mais l'énergie du petit pois est directement assimilée par votre propre champ d'énergie, y compris tous ses codes de fonctionnement, son histoire de petit pois. Le petit pois est vivant et transporte les informations de Vie. La nourriture morte, transporte les informations de mort. La nourriture synthétique ou chimique, transporte non pas les codes du vivant, mais les informations de la non-Vie.


C'est pourquoi nous disons que nous sommes ce que nous mangeons.


Mais ce phénomène ne passe pas que par la digestion. Nous recevons les informations, les codes de fonctionnement, de tout ce que nous entendons, voyons, côtoyons, touchons, sentons. C'est à dire que ce que nous sommes via notre champ d'énergie, dépend directement des informations que nous y laissons entrer.


C'est à dire, de notre capacité à maintenir le plus possible notre intégrité en ne laissant pas entrer en nous des informations, des codes, des influences qui ne vont pas dans le sens du confort de notre âme que nous avons choisi.


Une bonne énergie pour nous correspond à l'énergie d'une personne, d'un lieu, d'un aliment, d'un médicament qui nous apporte des informations qui vont dans le sens de notre choix intérieur. Une mauvaise énergie correspond à une somme d'informations qui nous tirent vers le bas et nous éloigne du confort de notre âme, et du principe de Vie lui-même.


Fort de ce principe, la définition de soi passe impérativement par une réflexion non conciliante sur les énergies véhiculées par les personnes, les lieux, les aliments, les musiques, les images, les films, les parfums, les situations, les outils, les médicaments, bref, tout ce qui est extérieur à nous et que nous allons laisser entrer dans notre sphère intime ou tout simplement dans nos échanges avec l'extérieur.


La définition de soi, à ce stade, c'est savoir clairement qui et quoi j'accepte de côtoyer. qu'est-ce que j'accepte de manger, qu'est-ce que je tolère comme situation de vie, et quel discours ou quelle croyance j'accepte de suivre. C'est à dire, en fonction de qui j'ai choisi d'être, et en conscience de ma responsabilité dans mon intégrité, quel environnement et quel style de vie je choisis d'accepter.


Et là, l'être humain vit pleinement dans sa souveraineté, loin des grands principes randomisés et prêts à penser culturels ou sociétaux. Il est libre d'être lui, seulement lui, en pleine définition de qui il est, aligné sur son essence divine et bien vivant, pas survivant.


La définition de soi est un art


Dans ce monde d'aujourd'hui, la perfection n'existe pas. Ce qui existe, c'est l'intention de chaque instant, la conscience de qui nous sommes et le désir de quitter la non-Vie falsifiée par des programmes, des codes mortifères qui font périr l'humain pour le profit d'un petit nombre de prédateurs.


S'insurger contre les autres, contre les lobbies, contre la pollution, contre les mauvaises moeurs, contre l'esclavagisme des temps modernes ... ne sert à rien. Juste à vous perdre davantage.


Concentrez-vous seulement sur la définition de vous-même. Choisissez qui vous voulez être et restez fermes et déterminés à obtenir ce que vous choisissez d'être. C'est là que vous devez investir votre énergie, vos pensées, vos paroles et vos actions. Le reste suivra.


Tranchez par l'épée de l'amour inconditionnel ce qui est conditionné. Ne vous laissez pas manipuler par les faux-bons sentiments, les indulgences malsaines et les habitudes acquises au prix de la trahison de qui vous êtes. Faites toujours confiance à votre intuition, votre petite voix intérieure. Celle qui murmure, pas celle qui crie. C'est le petit ego qui crie si fort dans votre tête. Il crie par peur et vous devenez peureux. Prenez conseil auprès de la Nature pour faire le calme en vous. Et si vous n'entendez pas votre petite voix, écoutez votre corps. Il sait. Quand il se crispe, c'est que le choix n'est pas aligné sur l'âme. Le corps le dit.


L'ouvrier fait. L'artisan pense et fait. L'artiste pense et fait, guidé par son coeur. C'est pourquoi chaque artiste est unique en son genre.

C'est aussi pourquoi la définition de soi est un art.


Peaufinez votre art. Avancez choix après choix. Vous ne pourrez pas aligner chaque partie de vous-même sur le confort de votre âme en quelques jours. C'est la voie de la Vie, la voie de notre incarnation. Plus vous resterez fidèle aux informations de Vie, plus vous serez en santé et plus le vieillissement sera lent. Le vieillissement est un simple programme informationnel. Choisissez ce qui fait vibrer votre âme et ces programmes s'estomperont naturellement.


Devenez vous, devenez puissant, souverain. Posez au moins l'intention dans votre for intérieur de dédier votre vie à cette définition du soi.


Approfondissement


Si vous souhaitez une aide pour mettre en pratique cette étape importante du développement de soi, inscrivez-vous au programme gratuit que je propose (https://www.esprit-odessa.com/challenges ) pour vous aider à entrer dans cette ère nouvelle de l'expansion de la conscience. D'autres programmes sont là vous vous accompagner. Découvrez.


Suivez article après article les prises de conscience et les découvertes que je fais sur le chemin de ma propre liberté ! Commentons ensemble et échangeons. Inscrivez-vous comme membre de ce site (https://www.esprit-odessa.com/members) et avançons ensemble, sans spams ni publicité.



Soutenez mon travail !


Si vous souhaitez m'encourager et me soutenir, likez les publications, commentez-les et surtout partagez à vos amis ! Le don est aussi la philosophie de ce blog. Tout est à votre disposition gratuitement. Si vous souhaitez rétablir l'équilibre en soutenant ce blog financièrement, utilisez le bouton ci-dessous.

















Posts récents

Voir tout
bottom of page